Retour haut de page
 
  Comment sont décrites les balades ?  
 

La description est qualifiée de «pas à pas», dont l'avantage principal est :

Animer la balade et rassurer le promeneur :

•  Pour qu'il trouve facilement son chemin, surtout s'il est «débutant».

•  Pour qu'il sache en même temps où il en en est dans sa progression : En effet des points particuliers du parcours sont reportés dans le topoguide, même s'ils ne sont pas vraiment utiles pour effectuer le trajet.

 

Des pointes d'humour, des petites remarques agrémentent la lecture. C'est presque romanesque… Précisions et détails nombreux.

La philosophie de «Camp de base» n'est pas de décrire en quelques mots des sentiers archi balisés et super fréquentés, avec photos souvenirs et cartes à l'appui.

De toutes façons, décrire un parcours de 4 heures en 4 lignes, est frustrant pour le randonneur, et le laisse dans le doute et l'hésitation en permanence.
 
 

Pourquoi décrire les balades dans les deux sens ?

 
 

Décrire les randonnées dans les deux sens a un but essentiel, faire des variantes multiples et, bien sûr, des circuits à votre convenance.

D'abord, vous pouvez trouver un «aller simple» qui vous convienne puis voir à la fin de la description comment revenir au point de départ par un autre trajet.

Vous pouvez aussi, le soir, monter une randonnée à la journée en collant plusieurs morceaux de randonnées entre eux pour faire une boucle (c'est-à-dire en additionnant certains numéros) et le lendemain

 

rejoindre le point de départ en voiture (sans avoir de transfert de voitures à faire ensuite).

«Au départ de…» permet aussi d'avancer d'une étape à l'autre pour créer votre propre randonnée. L'astuce, c'est de commencer, sur le papier, par la fin (point d'arrivée) et de remonter vers votre point de départ par tel ou tel hameau.

Du fait des deux sens, aucun lieu de départ n'est «obligatoire», vous pouvez le choisir librement (ce serait un brevet à déposer !).

 
 

Randonner à pied ou à VTT ?

 

Les topoguides privilégient la marche à pied. Aucun problème particulier si l'on suit les règles habituelles de la randonnée en montagne.

A VTT, c'est beaucoup plus délicat. Une descente est vite dangereuse pour ceux qui ne maîtrisent pas «l'outil». La montée est souvent éreintante. De plus, l'altitude rend l'effort plus difficile... Il reste les routes forestières…

Les guides sont une source d'information sur les parcours mais pas un bréviaire du parfait vététiste.

A chacun de prendre ses responsabilités selon ses capacités.

Les descriptifs correspondent à des randonnées sur sol non gelé et/ou non enneigé.

Les personnes initiées à la montagne enneigée pourront s'en servir pour des déplacements en raquettes, notamment Tome 1, Trans Queyras Forêt et Catinat pour partie. La glace cachée et les avalanches s'ajoutent aux autres dangers à déjouer.

 
 
Retour haut de page
 

 

 
 
 
 
 
Descriptif détaillé
Descriptif détaillé
 

Tarifs des topoguides :
L'unité : 9 Euros, port compris - Les cinq  : 45 Euros, port compris

Bon de commande
Format texte
Format Adobe® PDF
 
Accueil | Randos été | Randos hiver | Les topoguides | Me contacter | Crédits | Liens
Alain BLANC, Accompagnateur en Montagne, Brunissard – Col d'Izoard 05350 ARVIEUX
Tél. : 04 92 46 81 87 ou 06 22 61 38 27, E-mail : alainlouis-blanc@wanadoo.fr

© 2005 RESPIREZ LOISIRS - Alain BLANC - Tous droits réservés